Le livre

Le Code du numérique
par le Comité humain du numérique

Publication – Juin 2024
Édition Habitant·es des images
Graphisme : Alice Néron
296 pages
ISBN 9782960 355802

Le Code du numérique est un texte de loi citoyen et autoproclamé qui a été élaboré depuis 2021. Ce livre rassemble plus de 3 années d’actions et de rencontres à Bruxelles et en Wallonie : rencontres avec des citoyen·es, chercheur·euses en droit, politique, discussions intimes, ateliers, créations de décors en carton, repas partagés, manifestations, interpellations de politiques…

« Nous sommes le Comité humain du numérique et nous avons écrit des lois à partir de nos vécus : il est temps de réglementer le numérique! Nous tous, nous toutes, nous sommes des député·e·s, des expert·e·s, des Ministres, des Professeur·es, des Rois et des Reines de la vie et de la survie. Nous prenons nos responsabilités pour réagir à l’urgence : Il faut que le numérique s’adapte à l’humain et non l’inverse.»

La partie centrale inclut 2 chapitres, portant sur l’accès au droit et sur la santé mentale et physique. Il réunit 8 lois basées sur des rencontres avec près de 500 personnes. Ces lois visent à repenser la place du numérique dans nos vies et de la penser à partir du vivant – et non à partir d’enjeux techniques, philosophiques ou financiers. Enfin ces lois collectives n’ont pas pour but d’imposer une réglementation, mais d’ouvrir le débat. En effet, ce livre vous donne aussi des outils pour faire des Comité humain du numérique dans vos quartiers.

Où trouver le Code ?

Remplissez le formulaire de commande.
Vous pouvez aussi nous contacter : comite@codedunumerique.be

Prix d’impression : 15 euros
Nous vendons le Code au prix d’impression : en achetant un Code vous permettez d’en réimprimer un autre.

Prix solidaire : 5 euros
Mais le prix ne doit pas être une barrière, si 15 euros c’est trop, on s’arrange

Prix de soutient : 25 euros
Avec 25 euros, vous permettez d’équilibrer les prix solidaires, merci !!!

…ET UN JEU DE CARTES

Pour utiliser le Code en groupe, vous pouvez aussi vous procurez le jeu de cartes qui permet d’organiser un grand Parlement humain du numérique n’importe où.

Prix d’impression : 5 euros

Dans ce livre, vous découvrirez

  • trois parties: „D’où vient le Code“ avec l’historique du projet et des portraits, „Le Code du numérique“ avec les lois, les témoignages et les commentaires, „Comment utiliser le Code“ avec des indications pratiques pour faire son propre Parlement humain et se mobiliser
  • les témoignages de 170 d’entre nous, les « magistrat·es »
  • plus de 3 années de rencontres et de mobilisation
  • 15 outils pour faire un Comité humain dans un quartier, une école, une institution…

Le Comité humain est coordonné par l’asbl les Habitant·e·s des images. Le Comité humain est un groupe engagé pour réfléchir et critiquer l’imposition du numérique dans notre société. Nous sommes des personnes âgées, isolées, des personnes ayant des difficultés avec la lecture ou l’écriture, des personnes porteuses de handicaps, des jeunes, des enfants, des personnes précarisées, des travailleuses sociales, des juristes, des banquier·es, des informaticiens publics, des éducateurs de rue, des sociologues, des artistes, des jeunes à la rue, des infirmières, des travailleurs dans des usines…

Extraits du Code du numérique

« On est (…) face à l’urgence de ralentir afin de se poser les bonnes questions AVANT, pour éviter les problèmes après. En gardant bien en tête que le numérique doit être un outil au service de la société et pas l’inverse… Le numérique doit être un complément à l’interaction humaine, mais ne peut pas la remplacer. » — Préface, Élise Degrave

« Oui, on sentait un besoin de se retrouver au lieu de rester seul, caché derrière son écran. On n’ose pas en parler. Mais on en a besoin. Ça nous étouffe. On n’ose pas dire qu’on ne comprend pas. Et si tu es addict, c’est ta faute ? Avec le Comité humain, il y a un espace où on peut échanger. » – Une participante au Comité humain

« Quand j’étais étudiante, tout était informatisé. Je n’y connaissais rien, ça m’a fort stressée. Maintenant que je travaille, je vois qu’ici aussi ça fait peur aux gens. Il n’y a pas de réponse, on avance dans l’inconnu. Par exemple une bénéficiaire a fait une demande d’allocation début janvier. Un mois et demi plus tard, rien ! Plein de courriers et de demandes ont déjà été envoyés. Cette frustration elle retombe sur nous. Le ton monte… En tant que pro, on ramasse tout ça. Plusieurs bénéficiaires ne sont pas payés depuis des mois. » — Portrait de Sarra, une assistante sociale

« On ne nous a pas appris comment gérer internet. On est juste arrivé au mauvais moment. Les parents ne connaissent pas. Je ne savais pas comment expliquer mes problèmes : le harcèlement, les choses bizarres… Mes parents ne réagissaient pas. Je me sentais très seul. J’étais de plus en plus focus sur le virtuel, moins sur le réel. On est un pantin, attaché par des fils. On est là tout seul et on pense au monde entier. » – Portait d’Anthony, un jeune

« Il est temps de réglementer le numérique et pour cela il faut que tout le monde en parle. Il faut que tout le monde prenne conscience de la place prise par le numérique dans nos vies sans notre accord. Il faut un grand débat ! Ce ne sont pas les spécialistes du numérique qui vont nous imposer ce qui est le mieux pour nous ou non. Bien au contraire. Maintenant c’est aux experts et aux politiques de nous écouter. C’est nous qui allons leur expliquer ce qui devient une réelle menace pour nous et pour la démocratie. Nous profitons de ce Parlement public pour voter des lois avec vous en attendant que le gouvernement nous rejoigne. On espère qu’ils seront là dans les semaines ou mois prochains et qu’ils viendront voter avec nous, tous ensemble. Donc, Politiques, ne loupez pas votre entrée. Soyez acteurs du futur avec nous ! » — Introduction du Code du numérique

Historique

Le Comité Humain du Numérique est né en 2021, au sein du Front Rendre Visible l’Invisible, collectif de lutte contre la pauvreté et pour la justice climatique à Bruxelles. En 2021 le Comité a commencé de travailler sur la thématique du numérique. La journée du 17 octobre 2021, Journée de Lutte contre la Pauvreté, une trentaine de personnes ont échangé sur le numérique, en criant des témoignages sur scène. Une revendication a été formulée par la suite, supportée par le Front: « Conserver une accessibilité non digitale dans les services publics et privés pour éviter l’exclusion sociale et les coûts environnementaux. »

En 2022, le groupe a ciblé le quartier des Marolles à Bruxelles pour agrandir le Comité et créer, avec les habitants, le Chapitre 1 du Code du Numérique portant sur l’accès aux services essentiels et l’accès aux droits fondamentaux. Le 10 juin 2022, devant la Tour des Finances, une cinquantaine de citoyens ont annoté le Code et manifesté.

Le Comité a choisi ensuite collectivement le deuxième thème sur lequel écrire des lois : la santé. De la même manière qu’avec le Chapitre 1, le groupe a lancé une récolte de témoignages.

Parallèlement, le Comité s’est mobilisé contre l’ordonnance Bruxelles Numérique, culminant avec une grande manifestation le 10 octobre 2022. En octobre 2023, le groupe a organisé deux grands Parlements humains de rue après plusieurs ateliers préparatoires.

Le Comité humain du numérique a créé et développé des espaces de débat et de partage sur la numérisation. Avec la publication du Code, le Comité souhaite interpeller les politiques et partager cet outil avec d’autres collectifs pour organiser des débats locaux sur le numérique.